Portrait sacré

30x40cm, photographie noir et blanc, 2019 -

"Dans ce travail, j’ai voulu retranscrire le mal-être, la solitude, le camouflage... avec une certaine poésie, notamment dans les photos prises en extérieur. Le plastique devient presque nuageux, remplace le visage, le rend plus léger, et aérien. incapable d’affronter le monde extérieur, le sujet devient lunaire, presque sacralisé, «christique», renvoyant à des images de «vierge» ou «d’apparition divine». .